INTERVIEW

Arnaud Vandermessen – co-fondateur Stocknord

Pouvez–vous nous présenter Stocknord ?

Stocknord est une entreprise de self-stockage, crée en 2016, pour offrir des solutions de stockage aux professionnels et aux artisans proches des centres-villes.

Implantée à 5 min du centre-ville de Lille, nous nous adressons aux commerçants, aux artisans, e-commerçants, PME et TPE, qui ont besoin d’une réserve déportée, et de solutions de type entrepôts de petites superficies ( de 14 m2 à 56 m2 ) avec une grande souplesse dans les durées de location (engagement d’un mois seulement)

Quels sont les atouts de stocknord ?

Nous associons un cocktail de valeur ajoutées dans notre concept de box de stockage que nous voulons écologique tout en offrant souplesse, accessibilité, prix et tout cela dans un univers sécurisé pour le locataire.

Comment se dessine l’avenir de stocknord ?

Depuis toujours, le développement durable est une préoccupation pour les fondateurs de stocknord.

Nous avons récemment intégré le groupe la poste, dont un des quatre engagements clefs vise à œuvrer pour l’accélération de la transition écologique pour tous.

Au sein du groupe La poste, notre collaboration avec Urby, expert de la logistique urbaine connectée, s’inscrit dans une logique dont le client est le cœur des préoccupations.

Nous œuvrons donc à partager nos complémentarités dans le maximum de zones urbaines en France depuis début 2022.

Grâce aux compétences et à l’expérience d’Urby, ce développement territorial va s’accompagner d’une mise à disposition d’une palette de services pour nos clients respectifs dans la gestion logistique de leur flux entrants et sortants. Cela permet également à Urby d’offrir des nouvelles solutions de self-stockage et même la mise à disposition de containers frigorifiques...

Cette collaboration passe par une couverture nationale et une implantation d’une centaine de points de stockage ; d’abord en proximité de centres logistiques Urby, mais également sur des zones à moins forte densité de population.

Dans les faits, passer de 200 containers de stockage actuellement à 2500 dans les 5 ans, soit un besoin de foncier de l’ordre de 100.000 m2 sur toute la France.